Ces 9 destinations auront radicalement changé dans quelques décennies

Destinations en voie de disparition

Notre planète se renouvelle continuellement, mais le réchauffement climatique de la Terre et d’autres facteurs humains vont accélérer la mutation de certains endroits, qui changeront radicalement de visage à terme. Nous vous en avons préparé une liste.

Les Maldives

Les petites îles qui composent les Maldives sont splendides : des plages de sable blanc, la mer la plus turquoise laissant partout apercevoir des poissons colorés, du corail et bien plus encore ! Culminant à seulement 1,3 mètre au-dessus du niveau de l’eau, beaucoup d’îles des Maldives sont appelées à disparaître, suite à l’élévation du niveau de la mer.

La Mer morte

À 430 mètres sous le niveau de la mer, la Mer morte est la mer la plus basse au monde. Et son niveau ne fait que baisser... Chaque année, le niveau de l’eau y perd un mètre, ce qui rétrécit d’autant la superficie de cette zone à l’eau extrêmement salée. Une des conséquences de ce phénomène est que la mer ne peut plus être alimentée en eau par d’autres sources naturelles.

Venise

Venise aussi est menacée par le niveau de l’eau : le niveau de l’eau s’élève en effet plus rapidement que prévu. Les locaux s’en aperçoivent au vu du nombre croissant d’inondations qui s’y produisent chaque année. Les grands bateaux de croisière qui naviguent chaque jour en période estivale sur le Canal de la Giudecca y contribuent certainement aussi. Autant de raisons qui expliquent pourquoi on dit de Venise qu’elle coule lentement.

La Patagonie

Le sud du Chili et de l’Argentine sont évidemment connus pour leur nature fabuleuse et sauvage. Cette région abrite d’énormes geysers, ce qui en fait la deuxième plus grande réserve d’eau douce au monde. Ils rétrécissent pourtant continuellement, à cause du réchauffement de la planète : la glace s’effondre, l’eau issue de la fonte s’écoule en contrebas... Il arrivera un moment où les geysers n’existeront plus.

Madagascar

Madagascar est une région particulière, située en Afrique : vous y trouverez 5 % de la flore et de la faune présentes sur toute la Terre. Beaucoup de ces organismes sont même spécifiques à l’île ! Toutes ces espèces de plantes et d’animaux sont pourtant menacées par l’importation de moyens de transport motorisés, la déforestation et l’exportation illégale...

La Grande Barrière de corail

L’un des plus grands récifs de la planète se trouve en Australie : je parle évidemment de la Grande Barrière de corail. Si le réchauffement climatique est à l’origine de la dégradation du récif, des facteurs humains accentuent ce phénomène, notamment les crèmes après-soleil et la pollution de l’eau de mer.

Les Alpes

Chaque hiver, nous sommes nombreux à partir en vacances de neige en Suisse, en Autriche, en Slovénie, etc. Le réchauffement climatique provoque la fonte des glaciers alpins sur les pistes de ski. Il cause aussi le retrait de la neige des pistes les plus en aval. Il ne sera bientôt possible de skier qu’au-delà de 2500 m d’altitude et sur des zones restreintes. Il y aura donc plus de monde sur des pistes toujours plus étroites.

Cuba

Cuba a toujours vécu en retrait du reste du monde, donc sans subir d’influences extérieures. L’accession à la présidence de Raúl Castro, suite au décès de son frère Fidel, a permis la restauration des relations avec les États-Unis. Depuis, le pays draine des touristes et des entreprises du monde entier. L’authenticité du paysage disparaîtra lorsque les filiales de Starbucks, McDonald’s et H&M ouvriront dans la capitale...

Le Kilimandjaro

OK, le Kilimandjaro ne va certes pas disparaître. Mais ses fameux sommets enneigés n’en ont, quant à eux, plus pour très longtemps. La région connaît une sécheresse croissante et est donc de plus en plus dépourvue de nuages, qui justement protègent la neige du soleil. La neige qui s’y trouve encore à ce jour ne représente plus que 15 % du toit blanc qui recouvrait jadis le sommet. Et le peu qu’il reste n’en a malheureusement plus pour longtemps...

Quelle sera votre prochaine destination et quelles curiosités comptez-vous visiter ? Réservez sans plus tarder vos billets sur CheapTickets.be.

*Prix initiaux pour un vol aller-retour. Taxes et suppléments inclus. Les prix ne comprennent pas les frais de réservation à € 25.

Ne ratez pas cette offre

Les meilleures offres de billets d'avion

Toujours une réduction
sur votre prochaine réservation

Réservation facile
et rapide

Toutes les compagnies aériennes,
toutes les destinations

Service clientèle
en français